Du Lundi au Vendredi de 8:30 à 20h

Nos actualités

Au plus près de l'actu du Crédit

Les placemets sécurisés en 2018 :

livret A, LDD, PEL, CEL, Parts sociales...

11 Février 2018

Que pouvons nous attendre des placements sécurisés en 2018 ? Pas grand chose en terme de rémunération… 

Voici une revue d’effectif pour connaître vos possibilités :

  • LES LIVRETS : Livret A, LDDS, Livret Jeune : Le rendement sera de 0,75% net qui devrait rester stable en 2018. Ce type de placement vous protège de toutes pertes potentielles puisqu’elles sont inexistantes. On vous rappelle que le livret A est plafonné à 22 950€, le LDD 12 000€ et les jeunes de 12 à 25 ans pourront placer leur argent jusqu’à 2% sans oublier le plafond à 1600€. Nous vous rappelons que les intérêts sont exonères d’impôts et de contributions sociales.
  • Le LEP : Livret d’épargne populaire, avec un rendement de 1,25% sans aucune perte en capital possible et une fiscalité identique au livret A. cependant ne peuvent en bénéficier que les personnes avec un revenu fiscal de référence inferieur à 19 274€ pour une seule personne et 29567€ pour un couple.
  • Le compte sur livret : Avec des rémunérations différentes selon les établissements bancaires, soit entre 0,10% et 1% sans aucune perte en capital possible. On peut considérer que ce placement ne vaut la peine que pour des grosses sommes en transition avant re investissement. Les banques en lignes sont souvent les plus intéressantes mais attention aux promotions qui ne durent généralement que quelques mois. Les intérêts sont soumis à 17,2% de cotisations sociales et 12,8% d’impôt sur le revenu sauf pour certains contribuables qui peuvent être dispensés de cet impôt.
  • Le compte à terme : Une rémunération brute de 0,6% à 1,25% brut par an. Il faut souvent placer au moins l’argent une année pour que la rémunération soit intéressante. Il sera important de bien comparer les différentes offres et durées. La fiscalité sera identique à celle du compte sur livret.
  • Compte épargne logement : Un rendement net de 0,35%. il sera judicieux de transférer son argent sur d’autres supports sans pour autant fermer le CEL car sa rémunération pourra augmenter plus tard. La fiscalité diffère si souscription avant 2018 avec prélèvements sociaux de 17,2% et ceux souscrits après avec application du PFU à 0,15%.
  • Plan Epargne Logement : un rendement net de 0,70% avec une durée minimum de 2 ans. Il faut savoir que tout plan ouvert à partir de 2018 sera imposé immédiatement alors qu’il y avait une exonération de 12 ans. Les plans ouverts depuis Mars 2011 auront 17,2% de PS alors que ceux ouverts après 2018 seront imposés avec 12 ?8% sachant que les autres ne sont pas imposés.
  • Les parts sociales des banques mutualistes : entre 1,50% et 1,80% brut avec une durée d’un an minimum. La fiscalité sera identique à celle des dividendes françaises.